Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Les Jardins de la Société d'Hygiène Naturelle de Mulhouse

Situé sur les hauteurs de Mulhouse dans le quartier du Rebberg où l'on trouve beaucoup de biens, de maison de Maître, trace du passé industriel florissant de Mulhouse avec une des principales manufactures d’Indiennes de France 

L’évolution de la "Société d'Hygiène Naturelle" est indissociable cheminement de
l'ensemble de la société moderne du siècle dernier.

Au milieu de 1850 l’évolution industrielle est au rralenti. Les machines c’est plutôt 1900. C’est le choc des civilisations, c’est le développement des mouvements sociaux. Tout va de l’avant. L’électricité arrive avec la voiture, le cinema, les déplacements se développent.

Après 1860 la chimie s’intensifie, c’est le siècle de Pasteur.

A la suite des travaux de Pasteur le bacille de Koch, la tuberculose amène l’Allemagne au premier niveau. La médecine voit arrivée la chimie à son renfort avec bon nombre de découverte qui lui fait dépasser la médecine des plantes et ouvre les esprits sur l’hygiène.

La santé publique devient un combat avec  la "NATURHEILBEWEGUNG", du mouvement pour une hygiène naturelle.

La mise en place de la  Société d'Hygiène Naturelle de Mulhouse

Créer  avec un 60 aine de membres, l’association établi son siège rue de la loi.

APPROCHE

Beaucoup de conférences sur la thérapeutique naturiste, ce n’est vraiment pas le succès attendu.

Mise en action

Mai 1901  préparation du 1er terrain de 41 ares au Rebberg avec vue sur la ville au 100 cheminée. C’est là le vrai démarrage de l’association avec un millier de membre.

Souscription et reconnaissance de dette lance l’activité. Il faut attendre 1912 pour passer à plus de 160 ares.

L'achat de terrains en 1903 et 1907 met en place 40 jardinets de famille, inaugurés pour 1908. L’acquisition de 100 ares supplémentaire attendra la fin de la guerre, l’intention était une maison de
convalescence. Cela a été abandonné entre les 2 guerres. Les jardins passe de 40 à 70 jardins

L’activité intellectuelle complète l’activité physique

LA DIVERSIFICATION DES ACTIVITES

A partir de 1904 l’association organise beaucoup de déplacements jusqu’en Italie.

A la veille de la guerre de 14-18 l’association est toujours de 1000 membres.

L'APRES 1918

C’est la période des  Docteurs Senentz et E. Kienzler, militant pour l’hygiène naturelle.

Dès 1922 reprise des conférences sur la santé publique les activités de l’association redémarre.

L'UNION DES S.H.N. DU HAUT-RHIN , des revendications sociales

En 1922 est fondée l'association des Sociétés d'Hygiène Naturelle qui revendique en plus de la santé, un développement du social  et soumet un programme aux  candidats aux élections législatives de 1924.

- Une surenchère pour l’hygiène et le social

- l'éducation pour une pratique saine

- modernisation des hôpitaux.

- loi sur l'assurance sociale

- l'enfance, les femmes enceintes et ce que l’on appellerai maint le périscolaire.

LES PREMIERS CENTRES AERES

Avec le Parc Miquey c’est les premiers centres aérés pendant les vacances .

LE SPORT

La quille est à l’honneur, des travaux de rénovation et une buvette.

En 1992 le kiosque est rénové pour le stockage. Il se crée un club de pétanque et participe à l'animation pour l’été. La solidarité amène l’association a tenir une fête annuelle au profit de l'association des Paralysés de France, la Croix-Rouge, Héli-Secours,etc…
Depuis 1995 le président de la S.H.N. de Mulhouse est M. Aguerre Laurent avec le cap de l'an 2000.

Extrait de l'article De Mr  GRAD pour le centenaire de la Société d'Hygiène Naturelle de Mulhouse